Jeudi à 19h30

[En direct] Les JO sous haute surveillance

Derrière les enjeux sportifs, il y a les intérêts économiques. Les JO sont aussi un prétexte à l’accélération de la surveillance des citoyen.nes. Ils sont un laboratoire pour les entreprises qui exercent un fort lobbying sur les politiques.

Publié le 10 Juil 2024

 · 

Dernière mise à jour le  11 Juil 2024  à  18h05.

Les représentations de Mediavivant peuvent aussi se vivre depuis vos écrans, sur cette page ou directement sur notre chaîne YouTube. Pensez à activer la cloche pour vous tenir informé·e.

Au-dessus de la compétition de planche à voile à Marseille, planent des drones. Les spectateurs n’y font pas attention, ils sont pourtant surveillés de près. Depuis une dizaine d’années, dans la ville méditerranéenne comme partout ailleurs en France, la vidéosurveillance est en expansion. Les Jeux olympiques sonnent déjà comme un coup d’accélérateur à ces politiques sécuritaires.

Lors de cette enquête sur scène, le journaliste Clément Pouré explore la pression des industriels sur les élus et les institutions. Depuis des années, les communes multiplient l’installation de caméras de surveillance, avec Nice en première position, dont l’impact sur la criminalité reste à prouver.

Après la légalisation de la surveillance par drones dans l’espace public, les Olympiades sont un moyen de tester et faire rentrer dans le droit commun des technologies particulièrement intrusives comme la vidéosurveillance algorithmique.

Face au public, politiques, experts et membres d’associations analyseront l’avancée discrète mais certaine de l’observation des Français.

Les articles de Mediavivant se vivent sur scène et les témoins clés de l’enquête sont interviewés face au public à La Fabulerie (10 boulevard Garibaldi 13001 Marseille). L’entrée est à prix libre.

Enquête : Clément Pouré

Mise en scène : Aude Ollier


L'actu se raconte aussi dans notre newsletter

Avec des récits exclusifs. Vous y retrouverez également toute l’actualité de Mediavivant : l’avancée du projet, ses événements et les nouveautés.

Rendez possible une nouvelle saison
d’enquêtes sur scène

La qualité de l’information a un coût. Nous soutenir, c’est permettre à celles et ceux qui n’ont pas les moyens financiers de s’informer, d’accéder à nos enquêtes en accès libre sur le numérique.

Vos dons sont déductibles des impôts à 66%.

Mediavivant existe aussi en podcast, 

écoutez nos enquêtes sur vos plateformes favorites :